Atténuer un traumatisme

0
Atténuer un traumatisme

TECHNIQUE INSPIREE DE LA PNL POUR ATTENUER UN STRESS POST-TRAUMATIQUE

En tant normal, chacun de nos souvenirs ont été analysés à différents niveaux par notre cerveau avant d’être stockés dans notre mémoire à long terme : ils sont passés par notre « noyau amygdalien », centre de l’instinct de survie, qui, n’ayant pas trouvé de caractère alertant à ces informations, leur a attribué une charge émotionnelle acceptable, avant de les envoyer dans notre « hyppocampe » pour analyse et archivage. Or, lors d’un traumatisme, nous vivons une telle charge émotionnelle qu’une fois déclarée état d’urgence par le noyau amygdalien, l’expérience traumatique ne peut pas être analysée par l’hyppocampe. Elle se retrouve alors coincée dans le noyau amygdalien qui va rester en état d’alerte permanent, pouvant provoquer chez le traumatisé : une hypervigilence, une anxiété élevée, des flash-back, des attaques de paniques, ou encore des phobies. C’est le stress post-traumatique (SPT). La programmation neurolinguistique (PNL) propose de traiter le stress post traumatique en permettant à la personne de revivre son traumatisme sans la charge émotionnelle qui lui est associée. Il s’agit de mettre à distance le souvenir traumatique par la technique suivante.

RELAXATION PREALABLE

Installez-vous confortablement, fermez les yeux et commencez par calmer votre respiration : inspirez doucement par le nez tout en gonflant votre ventre. Expirez doucement par le nez le plus longtemps possible tout en rentrant le ventre. Bloquez votre respiration 4 secondes avant de recommencer jusqu’à ce que votre respiration soit significativement calmée et ralentie. Prenez conscience de chacune des parties de votre corps en les passant en revue mentalement, une à une, de la tête aux pieds, jusqu’à ce que vous vous sentiez flotter ou au contraire très lourd(e). Prenez votre temps car c’est important de vous sentir bien ancré(e) dans votre corps pour cet exercice. Ensuite, imaginez que vous êtes tout entier(ère) installé(e) dans votre tête, comme si votre corps était à la place de votre cerveau dans votre boîte crânienne. Là encore, prenez votre temps car ce n’est pas facile. Imaginez ensuite que votre corps commence à « descendre » dans votre gorge, comme s’il glissait doucement le long d’un toboggan, jusqu’à atteindre votre plexus solaire (centre énergétique situé région située entre le sternum et le haut l’estomac). C’est là que l’exercice de PNL se déroule…

L’EXERCICE INSPIRE DE LA PNL

Bien installé(e) mentalement au niveau de votre plexus solaire, imaginez-vous assis(e) dans une salle de cinéma. Revoyez à l’écran, le film de l’expérience traumatisante que vous avez vécu, en noir et blanc. Prenez votre temps et calmez votre respiration (j’inspire, je bloque 4 secondes, j’expire, je bloque 4 secondes, j’inspire,…etc…). Imaginez ensuite que vous sortez de votre corps, comme si vous vous dédoubliez. Vous devenez votre double tandis que votre corps reste assis dans la salle de cinéma. Ressentez la sérénité de ce double dans la peau duquel vous venez de vous glisser. Ressentez la paix et la chaleur qui se dégagent de votre plexus solaire. Toujours dans la peau de votre double, dirigez-vous vers la cabine de projection et entrez-y. Depuis cette cabine, vous pouvez observer votre corps qui est assis dans la salle, en train de regarder le film sur vous qui passe à l’écran. Dans cette cabine, il y a un petit écran de contrôle. Passez le film en noir et blanc sur ce tout petit écran, en le démarrant quelques minutes avant l’épisode traumatique et en le prolongeant quelques minutes après. Ressortez de la cabine et dirigez vous vers le grand écran de la salle de cinéma où le film sur vous est en train de défiler. Entrez « dans l’écran » au moment le plus difficile de l’épisode traumatisant, dans la scène où votre personne est la plus agressée par la situation. Prenez-vous dans les bras et rassurez-vous avec de douces paroles. Dites-vous combien vous vous aimez, combien vous êtes fort(e) et que, dans la réalité du moment présent vous êtes en train de vous en sortir. Prenez votre temps et laissez vos émotions s’exprimer. Puis, ressortez de l’écran pour venir fusionner avec votre corps qui est assis dans la salle. Ressentez la paix et la chaleur au niveau de votre plexus solaire. Rembobinez le film en le faisant défiler très rapidement en arrière en une ou deux secondes, jusqu’au début. Puis, repassez vous le film en couleur, en le démarrant quelques minutes avant l’épisode traumatique et en le prolongeant quelques minutes après. Rembobinez-le et repassez-le vous autant de fois que nécessaire jusqu’à ce que vous viviez l’épisode sereinement (sensation de paix et de chaleur au niveau du plexus + respiration calme). Prenez une profonde inspiration, bloquez-la 4 secondes et soufflez par la bouche jusqu’à vider vos poumons. Revenez doucement à vous en prenant conscience de chaque partie de votre corps. Remuez vos bras, mains, jambes, orteils. Etirez-vous, baillez au besoin et ouvrez les yeux.

Pas de commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

A chacun son rythme

A chacun son rythme

Dans le cadre de la psychologie du vieillissement, avec l’âge, les rythmes de vie et la gestion du temps changent. Adolescents et jeunes adultes ont ...