Comment guider son enfant vers la socialisation ?

0
Comment guider son enfant vers la socialisation

«Arrête de te moucher avec ta manche, prend un mouchoir. », « Martin, ne pousse pas les autres, attends ton tour », « Mila, dis merci à ta grand-mère. »,

« Mais arrête d’arracher les jeux de ta sœur, demande lui gentiment. » Voilà quelques phrases qui font la joie des papas et mamans tout au long d’une journée banale. Travail épuisant mais indispensable dans l’apprentissage complexe de socialisation. Dès son plus jeune age l’enfant va intégrer petit à petit les règles sociales, les coutumes et les valeurs du monde dans lequel il évolue, et ce comportement n’est pas spontané, l’enfant doit être guidé.

La socialisation par le contact aux autres

Le comportement social commence très tôt. Dés 6 mois un bébé aime tendre ses jouets à celui qui joue avec lui et sourit quand on lui rend. Vers 12 mois les bébés ont aussi une certaine empathie et peuvent se mettre à pleurer en voyant d’autres bébés pleurer. A 13 -14 mois on peut aussi voir des enfants embrasser un bébé qui est malheureux, il peut même un peu plus tard essayer de le consoler en lui apportant un jouet qui lui ferait plaisir. Tout ces comportements s’ils sont renforcés, mis en avant sont des éléments clés dans la socialisation de l’enfant. Le contact avec ceux de son âge va enrichir son « stock » de repère de socialisation par imitation.

La socialisation par le contrôle de soi

L’enfant doit accepter les règles, les valeurs et les conventions imposées par la société en développant son sens de l’autodiscipline et l’intériorisation d’une conscience morale. Le contrôle de soi passe par la conscience morale, qui intègre les notions de bien et de mal. Il est important de donner à l’enfant une raison de faire ou de ne pas faire telle ou telle chose. « Je ne peux pas te laisser lancer du sable, tu peux en mettre dans les yeux de ta sœur et ça lui ferait mal ». Chaque explication apporte à l’enfant une motivation pour se comporter face aux autres. La tache difficile des parents est de faire de la discipline mais qui ne soit pas synonyme de punition. La discipline, c’est apprendre aux enfants à se conformer aux règles et aux obligations sociales.

Quelques conseils pour les parents

Quelques règles de base, simples peuvent aider les parents, par exemple :

  • Agir avec fermeté en sachant quand intervenir pour arrêter un comportement indésirable. Ne pas laisser les enfants frapper qui que ce soit.
  • Agir rapidement quand un problème survient pour ne pas le laisser exploser. Par exemple, il faut mettre fin à une dispute avant qu’elle ne devienne violente.
  • Une intervention physique s’impose parfois, par exemple pour empêcher l’enfant de porter un nouveau coup. Doucement mais fermement, en maintenant l’enfant avec les mains pour l’empêcher de s’échapper et lui dire calmement: «Dès que tu seras calmé, je te laisserai aller et nous pourrons parler.»

Certain comportement dans la discipline, par exemple lui faire honte, le taper, crier, peuvent avoir des effets négatifs. L’enfant aura alors peur de l’adulte et entraînera des comportements comme le mensonge, la méfiance, le mouchardage, et n’enseigne donc pas vraiment la socialisation.

Voilà encore un défi à relever pour les parents, emmener son enfant à vivre sereinement en société, et à de venir un adulte respectueux de lui-même et des autres.

Pas de commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Je ne dors plus comme avant

Je ne dors plus comme avant

Le sommeil est indispensable à la récupération de nos forces physiques et psychiques, il est essentiel à une bonne qualité de vie. Avec l’âge, des ...