Mon enfant est-il hyperactif ?

0
Mon enfant est-il hyperactif

Turbulent ou hyperactif ? Normal ou pathologique?

Courir,sauter,grimper partout, c’est plutôt normal chez un enfant.La question de l’hyperactivité chez l’enfant est de plus en plus présente dans les débats, alors que ce n’est pas un phénomène récent. Nous avons l’impression que les écoles doivent avoir leur « quotas d’enfants hyperactifs ». La diffusion médiatique sur le sujet et les réflexions de l’entourage bien pensant, font douter bon nombre de parents. Nos enfants ont beaucoup évolué tout comme la société. Ils sont plus stimulés, plus turbulents. L’éducation leur laisse plus de place pour s’exprimer.
L’avis du psychologue

Qu’est-ce que l’hyperactivité ?

On peut constater des difficultés dans 3 domaines :
L’hyperactivité : L’activité motrice est excessive pour le niveau de développement ou inappropriée. L’enfant ne reste pas assis, se lève sans permission, tripote des objets
L’impulsivité : L’enfant répond et réagit vite, trop vite, sans envisager les possibles conséquences négatives, destructrices ou dangereuses de sa réponse, qu’elle soit verbale ou physique. Il a de la difficulté à attendre son tour, interrompt les autres
L’inattention : L’enfant a du mal à soutenir son attention et se laisse distraire par n’importe quel stimulus extérieur. Il semble ne jamais écouter, ne peut se concentrer, il est tout le temps dans la lune, ne peut travailler seul, réclame plus de surveillance.

Quelques repères

Il y a quelques repères qui peuvent permettre aux parents de prendre la décision de demander un avis médical. En fonction de l’âge, l’hyperactivité n’a pas le même tableau clinique. Par exemple, on ne peut pas demander à un enfant de 3 ans, même non hyperactif, de rester deux heures assis sur une chaise, alors qu’un enfant de 12 ans peut faire cet effort.
Voici quelques éléments pour se positionner un peu. Si vous repérez chez votre enfant dix des points suivants avant 6 ans, huit entre 6 et 12 ans ou six après 12 ans, peut-être pourriez vous approfondir avec votre médecin. Ce n’est pas parce que votre enfant rentre dans ces cases qu’il est hyperactif. Seul votre médecin pourra poser un diagnostic.
– Il bouge sans cesse (les mains, les pieds), se tortille sur sa chaise.
– Il lui est difficile de rester assis.
– Il se laisse distraire très facilement.
– Il a du mal à attendre son tour en groupe.
– Il répond de manière intempestive aux questions et souvent avant qu’elles ne soient entièrement posées.
– Il suit difficilement les consignes.
– Il a du mal à maintenir son attention plus de quelques minutes sur une tâche.
– Il passe d’une activité à l’autre sans les terminer.
– Il lui est difficile de jouer calmement.
– Il parle de manière excessive.
– Il interrompt souvent des conversations et s’en mêle de façon intempestive.
– Il semble ne pas écouter quand on lui parle.
– Il égare souvent ses affaires et son matériel de travail.
– Il prend souvent des risques sans en envisager les conséquences.

Le conseil du psychologue

Mieux vaut donc s’éloigner des personnes bien pensante, prendre du recul, et observer son enfant, pour ne pas le « ranger » dans la case hyperactif s’il n’est que « très dynamique ». Et dans le cas contraire, de pouvoir demander de l’aide auprès d’un spécialiste et de ne pas rester seul avec votre enfant, en vous enfermant dans des comportements qui peuvent être destructeurs pour vous et pour lui.

Conseil de lecture

Six études de psychologie – Ed. Denoël , 1964 -J. PIAGET
Que savoir sur le développement de mon enfant, Ed Hôpital Sainte-Justine, 2008 – F. Ferland
Éducation et développement social de l’enfant, Ed PUF, 1979 – C. Vandenplas-Holper
Que sais-je? L’hyperactivité, Ed PUF, 2009 – G. Wahl

Pas de commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

DEPRESSION POST NATALE

Depression Post Natale

Un trouble psychologique qui survient après l’accouchement Après l’accouchement, il est fréquent que les femmes traversent une période de crise, pouvant aller d’une simple mélancolie ...