Suis-je phobique ?

0
Suis-je phobique

La phobie nous concerne tous sur le plan psychologique, à chacun son objet
Les souris, les araignées, les serpents, la foule, l’ascenseur, le train, l’avion…

Qu’est ce que la phobie ?

Le terme de phobie est apparu en 1871 dans les travaux de WESTPHAL traitant du problème de l’agoraphobie.
La phobie, dans le champs de la psychologie, est une peur excessive, injustifiée, déclenchée par un objet extérieur. Elle déclenche souvent des problèmes de poussée d’anxiété et d’angoisse voire, psychologiquement, des problèmes de crises de paniques.

Dans le vocabulaire de la psychologie ont parle parfois de problème de névrose phobique dont l’un des principaux symptôme est la poussée d’angoisse. Le terme de névrose phobiques reste discutable puisque suivant le tableau psycho-clinique de la phobie celle ci ne s’intègre pas forcément dans une structure psychologique névrotique.

Dans le champs de la psychologie les phobies sont classifiées suivant deux groupes :

les phobies spécifiques dans lesquelles on retrouve, entre autre, le problème des confrontations aux araignées, au sang, aux souris, à l’avion…
les phobies sociales dans lesquelles ont retrouve les problèmes d’agoraphobie, de peur de prendre la parole en publique. La phobie sociale peut, dans certain cas, progresser vers un problème de repli sur soi, d’isolement, de perte de confiance en soi et conduire vers une dépression psychologique.

Quels sont les signes d’une phobie (liste non exhaustive)

Sur le plan psychologique
Conduite d’évitement
Sensation psychologique de de chaleur,d’étouffement, de difficulté à déglutir…
Évanouissement, malaise
Peur de mourir
Sur le plan physique
Transpiration
Tremblement
Sécheresse de la bouche, besoin de boire
Nausée et parfois vomissement
Envie d’uriner ou de déféquer
Accélération du rythme cardiaque, de la respiration
Douleurs thoracique

Pas de commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Quand notre corps change

Quand notre corps change

Le vieillissement constitue une épreuve tant pour le psychologique que pour le corps. Sa perception se fait à travers le regard de la société, celui ...