Arrêt pour dépression

0
Arrêt pour dépression

L’arrêt pour dépression n’est pas un droit

Les problèmes de santé mentale comme la dépression, l’anxiété, la schizophrénie et le trouble bipolaire ne nécessitent pas en principe un arret pour depression. Toutefois, il faut savoir que la loi protège les personnes contre la discrimination en raison de certaines caractéristiques, comme le sexe, l’âge ou le handicap.Bien sûr, à première vue, si vous votre état dépressif ne fait pas de vous un handicapé.

Toutefois, si votre santé mentale a un impact sérieux sur votre quotidien, elle peut être considérée comme un handicap en vertu de cette loi.

Votre demande d’un  arret pour depression peut donc être fondé, à charge pour vous de convaincre votre médecin.  Mais ce sera un parcours du combattant car  un arret pour depression est une notion peu reconnue dans le cadre professionnel.

Arrêt maladie et employeur

En dehors de cet arrêt maladie, sachez qu’un employeur ne doit pas traiter une personne handicapée de manière moins favorable qu’un autre employé pour cause d’invalidité. Dépression symptome est un site qui vous informe et vous écoute.

Les employeurs doivent lui donner des taches correspondantes à ses capacités. De même, au moment de l’embauche, les employeurs ne sont pas autorisés à utiliser des questionnaires  concernant l’état de santé des candidats.

Pas de commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

L'annonce du handicap d'un enfant

L’annonce du handicap d’un enfant

L’annonce du handicap laisse une trace indélébile dans l’histoire de la personne handicapée. L’impact des paroles des médecins à un effet détonateur dans la sphère ...