Troubles du sommeil : remèdes au naturel

0
Troubles du sommeil : remèdes au naturel

Difficultés d’endormissement, réveils nocturnes puis somnolence la journée… Le sommeil peut mener la vie dure quand il n’en fait qu’à sa tête. 

Plus de 70 % des français souffrent de troubles du sommeil (chiffres Institut national du sommeil et de la vigilance, INSV). Certaines périodes clé se montrent propices à ces dérèglements : en dehors du bébé, qui a des cycles de sommeils particuliers, on les retrouve fréquemment à l’adolescence et lors de la ménopause. Pourtant, l’usage de somnifères peut être évité car il existe des alternatives naturelles pour se réconcilier avec son oreiller. « Les troubles du sommeil reflètent un déséquilibre de l’organisme, qui touche souvent le système nerveux ortho-parasympathique », analyse le Dr Jean-Jacques Dewitte, spécialiste des médecines naturellesdans les Alpes-Maritimes.

Il est important d’identifier l’origine des troubles, afin de « soigner non pas l’insomnie en tant que telle, mais l’individu qui la subit ». « L’Escholtzia, une plante de la famille du pavot, peut induire le sommeil chez les personnes nerveuses qui ont du mal à s’endormir », signale ainsi le Dr Dewitte.

Déprimé, fatigué, sans énergie ?

Le millepertuis est indiqué tandis que la valériane apaise les angoisses physiques. Sont aussi recommandés, selon les cas, l’aubépine, la passiflore et la rhodiola ou la mélisse. Les huiles essentielles, comme l’orange (douce et amère) et la lavande officinale apportent aussi l’apaisement. Le lithium, à petite dose, régule le système nerveux, et le magnésium relaxe.

Comme nous enseigne la médecine chinoise, « Les problèmes de digestion peuvent également nuire au sommeil ». Ainsi, les réveils nocturnes, « entre 3h et 5h du matin, révèlent souvent un problème de ce type », reprend le Dr Dewitte. Le basilic et l’estragon possède alors un effet thérapeutique, tout comme l’angélique. Un foie paresseux ou surchargé se traitera grâce à l’artichaut, au pissenlit, au radis noir, le chardon-marie ou même au romarin.

Il est possible de réajuster son horloge biologique grâce à une hormone que nous sécrétons, la mélatonine. Il suffit de s’exposer à la lumière du jour, puis à une baisse de luminosité (pensez aussi à la luminothérapie) pour resynchroniser l’organisme et donner envie de dormir. Et c’est complètement naturel !

Pas de commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Conseils pour les parents d’ados

Conseils pour les parents d’ados

En ce début du troisième millénaire, à l’heure de la communication instantanée, de la mondialisation, des naissances programmées, vous pensez pouvoir tout maîtriser. Vous pensez ...