Comment se passe une séance de psychologie ?

0
Comment se passe une séance de psychologie

POUR L’ADULTE

Lorsqu’on n’a jamais consulté de psy, on s’inquiète toujours beaucoup pour la première séance. Le face à face avec un psy effraie : on a peur d’être jugé, d’être déclaré fou, de se faire disputer, …bref, on ne sait pas à quelle sauce on va être mangé … ! Heureusement, voici quelques éléments qui vont tout de suite vous rassurer et vous permettre de réaliser que la première séance avec un psy ressemble à n’importe quelle séance avec un spécialiste. Ouf !!

En général, que vous voyiez un psychologue, un psychiatre, un psychanalyste ou tout autre psychothérapeute, la première séance est une séance de prise de contact. Le psy établit avec son patient une relation neutre et bienveillante. Il vous met à l’aise tout en maintenant la distance nécessaire entre vous pour le respect de la relation thérapeutique. Le psy est un tiers neutre à l’écoute de tous les sujets que vous souhaiterez aborder. Il est objectif, ne juge pas et est tenu au secret professionnel. En fonction du motif pour lequel vous le consultez, vous allez convenir ensemble du rythme des séances (en moyenne : 1 fois par semaine), de leur durée (en moyenne : 1h) et de leur tarif (cela peut varier de 40€ à 70€). Il va vous expliquer de sa méthode de travail.

Une des premières questions qu’il peut vous poser :

Pour quel motif me consultez-vous ? En général, on ne sait pas quoi dire, ni par où commencer, c’est normal ! Exprimez-vous comme vous le sentez, dans l’ordre, dans le désordre, peu importe, l’essentiel c’est que ça sorte.

Me consultez-vous de votre plein gré ou y êtes-vous contraint(e) ? Sachez que nul ne peut vous forcer à consulter si vous n’en n’avez pas envie. Entamer une thérapie est une démarche personnelle et volontaire.

POUR L’ENFANT

Lorsqu’on doit emmener son fils ou sa fille pour la première fois chez le psy, on ne peut pas s’empêcher de stresser. On se sent coupable des problèmes de son enfant, on a peur d’être déclaré « mauvais parents », on a l’impression de passer au tribunal. Heureusement, une séance de psy pour enfant, c’est tout sauf ça ! Que vous consultiez un pédopsychiatre, un psychologue scolaire, un psychologue, un psychanalyste ou tout autre psychothérapeute, le psy va vous aider à comprendre le problème de votre enfant et vous donner des outils pour l’aider. Si ça se trouve il n’y aura pas besoin de beaucoup de séances. Dites-vous qu’il n’est jamais trop tôt pour résoudre les problèmes, car il faut les prendre à la racine avant que le développement de votre enfant en pâtisse. C’est un précieux geste d’amour pour l’avenir de votre enfant.

La plupart du temps, l’enfant est d’abord reçu par le psy avec ses parents (parce qu’au début ce sont les parents qui vont expliquer le problème au psy). Puis, le psy fait sortir les parents quelques minutes pour s’entretenir seul avec l’enfant. Souvent, quand l’enfant est petit, il le fait jouer ou dessiner pour l’aider à exprimer son problème. Puis, en fin de séance, les parents reviennent et font un point avec le psy. Certains thérapeutes peuvent proposer des tests de personnalité ou d’intelligence pour compléter le dossier de l’enfant.

Pas de commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Maladie d'Alzheimer et démences

Maladie d’Alzheimer et démences

La maladie d’Alzheimer est la maladie neurodégénérative la plus fréquente (environ 70% des démences), mais il existe également d’autres types de démences moins connues comme ...