Travail et vie sociale face au handicap

0
Travail et vie sociale face au handicap

Le travail représente un moyen de socialisation essentielle pour l’homme, il lui confère un statut au sein de notre société.

Seulement, il n’est pas accessible pour tous. Les personnes handicapées qui sont en capacité de de travailler en milieu ordinaire rencontrent des difficultés à obtenir un emploi malgré des mesures législatives mises en place qui visent à favoriser leur intégration. Des employeurs ont encore quelques réticences à les embaucher, de plus cela demande souvent une adaptation du poste, du rythme de travail en fonction de la pathologie de la personne.

Face aux exigences de performance, de réussite demandées aujourd’hui dans les entreprises, comment une personne en situation de handicap peut-elle trouver sa place ? Pour ceux qui ne peuvent pas travailler en milieu ordinaire, il leur est possible d’intégrer un organisme médico-social comme un Etablissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT).

Avoir un emploi apporte une reconnaissance à la personne handicapée, le besoin de se sentir utile est souvent revendiqué.

Mais le nombre de place dans ces établissements est insuffisant par rapport à la demande des usagers. Le gouvernement a cependant annoncé que le secteur du handicap sera une priorité dans les budgets de cette année 2009, il est ainsi prévu la création et le financement de nouvelles places en ESAT.

Une véritable prise de conscience semble avoir lieu ces dernières années quant à la question du handicap, elle est au cÅ“ur de nombreux discours politiques. L’accès à la culture pour tous se développe.

Dans de nombreuses institutions, les professionnels aident les personnes accueillies à développer leur potentiel de créativité que ce soit par la peinture, l’écriture, le théâtre ou autres La création leur permet alors de s’exprimer, de s’ouvrir à l’autre. Elle mobilise un nouveau potentiel chez la personne. Quand ces Å“uvres peuvent faire l’objet d’une exposition, une véritable reconnaissance sociale s’opère, le public étant souvent surpris par le potentiel caché de la personne handicapée qui a pourtant tant de chose à dire.

Aujourd’hui, les nouvelles constructions des espaces publiques doivent obéir à des normes de sécurité et d’adaptabilité. Les lieux culturels deviennent accessibles mais de nombreux changements doivent encore avoir lieu.

En effet, il est question aussi d’avoir du personnel disponible, en capacité de pouvoir accueillir des personnes handicapées. Il est encore souvent demandé aux personnes de venir accompagnées d’un membre de leur famille ou d’un professionnel.

Comment peuvent-elles alors accéder à une certaine forme d’indépendance ?

Enfin, les nouvelles technologies comme l’outil informatique avec l’accès à internet représentent un nouveau support à la rencontre pour les personnes en situation de handicap et permettent l’émergence d’un lien social non négligeable.

Pas de commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Psychologie analytique & analyse des rêves

L’analyse des rêves La psychologie analytique est aussi appelée psychologie des profondeurs. Ainsi la psychothérapie analytique s’intéresse à la référence de l’inconscient psychique dans ses ...