Le développement cognitif de l’enfant de 6 ans à 10 ans

0
Le développement cognitif de l'enfant de 6 ans à 10 ans

Le développement psychologique de l’enfant est divisé en plusieurs stades par
Piaget. Chaque stade est lui-même divisé en sous stades.

Chaque individu est obligé de passer par ces quatre stades puisque chacun conditionne le suivant.

Ces différents moments du développement sont : de 0 à 2 ans (stade sensori-moteur), de 2 à 6 ans (stade préopératoire) et de 6 à 10 ans (stade des opérations concrètes) et de 10 à 16 ans (stade des opérations formelles).

Le stade des opérations concrètes (6-10 ans)

L’enfant a alors de 6 à 10 ans. Sa pensée se socialise. Il prend en compte l’avis des autres. C’est le début de la causalité. L’enfant peut classer, grouper. Il conçoit les modifications et la réversibilité. Il est perméable au raisonnement, s’inscrit dans une temporalité, raisonne de manière concrète en empruntant à sa propre expérience.

Comme type d’opérations concrètes, on retrouve :

La classification (classer des objets de formes et de couleurs différentes, par exemple mettre un triangle sur un carré pour faire une maison).

La sériation (par exemple on demande de classer des bâtonnets du plus petit au plus grand, vers 5 ans il fera des séries de 3 ou 4 bâtonnets sans organisation d’ensemble, un petit un moyen un grand puis vers 8 ans il prend le plus petit, le suivant pour ranger l’ensemble des bâtonnets dans l’ordre).

La correspondance de terme à terme (par exemple l’enfant est capable de différencier des bonhomme et des chapeaux de tailles différentes).

Tableau à double entrée (il est capable de prendre en compte les deux informations du tableau pour les combiner

A ce stade les enfants ne peuvent réaliser ces opérations que si elles sont concrètes, s’il n’a pas de matériel ou d’éléments réels, sous ses yeux, il ne peut pas effectuer le raisonnement nécessaire pour résoudre le problème.
L’enfant produit d’abord des actions (stade sensori-moteur), puis des actions intériorisées (stade symbolique) puis des opérations intellectuelles quand l’action est réorganisée par la réflexion qui la rend réversible.
Ces opérations se constituent en systèmes cohérents et logiques formant une organisation totale. Aucune opération n’est isolée.

L’enfant acquiert alors les notions de causalité, comprend la conservation de substance, de poids, de volume.

L’enfant devient capable de coopération.
La camaraderie se développe, les jeux se déroulent en s’appuyant sur des règles valables pour tous. Le sentiment de justice morale et l’autonomie se développent.

Pas de commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Je ne dors plus comme avant

Je ne dors plus comme avant

Le sommeil est indispensable à la récupération de nos forces physiques et psychiques, il est essentiel à une bonne qualité de vie. Avec l’âge, des ...