TCC

Flow, pleine conscience et psychologie du temps

0

La temporalité en psychologie

Selon les travaux de Philip Zimbardo et John Boyd sur la psychologie du temps, les gens peuvent aborder leur environnement selon différentes perspectives temporelles. Ils peuvent être orientés vers le passé, le présent, ou le futur. Les recherches menées dans ce domaine révèlent que les personnes tendent à penser, à ressentir, et à agir en fonction de ces orientations :

  • Passé-Positif → Attitude positive à l’égard du passé
  • Passé-Négatif → Vision négative du passé
  • Présent-Fataliste → Résignation ; fatalisme
  • Présent-Hédoniste → Recherche de sensations
  • Futur → Projets ; anticipation des conséquences ; transcendance

Chacune de ces orientations (passé, présent, futur) est associée à de nombreux avantages (ex : souvenirs d’expériences positives), mais aussi à des coûts importants lorsqu’elle devient excessive et dysfonctionnelle (ex : ruminations dépressives). On estime qu’avoir une perspective temporelle équilibrée permet un fonctionnement optimal, tandis que fonctionner exclusivement sur un seul mode temporel peut avoir des conséquences négatives (Cf. tableau ci-dessous).

PASSÉ
PRÉSENT
FUTUR
Dépression
Culpabilisation
Psychotraumatisme
Addictions
Conduites à risque
Impulsivité
Anxiété
Isolement social
Compétitivité

Dans les troubles anxio-dépressifs (le rôle de la temporalité dans les addictions fera l’objet d’un prochain article), cette tendance à focaliser son attention – de façon négative – sur l’expérience passée et/ou future est exacerbée. Cependant, bien qu’une personne ayant vécu un évènement négatif ne peut pas changer ce qui s’est passé, elle peut diminuer ses ruminations ou réminiscences en changeant son attitude vis-à-vis de cette expérience. Dans l’objectif d’entraîner et d’encourager son attention à se recentrer sur le moment présent, les concepts de flow et de mindfulness se présentent comme particulièrement intéressants.

Flow : l’expérience présente optimale

Le flow est l’état mental dans lequel nous nous trouvons lorsque nous sommes complètement absorbés par une activité. L’état de flow survient lorsqu’une personne réalise une activité donnée, en particulier si celle-ci nécessite un engagement actif : au cours d’une interaction sociale, en jouant aux échecs, en lisant un bon livre, en faisant son activité physique favorite, etc. Lorsqu’une personne se retrouve dans le flow, elle ressent un sentiment de réussite, d’engagement, et de concentration intense vis-à-vis de l’activité réalisée. D’après Mihaly Csikszentmihalyi, le flow est l’état le plus propice au bonheur, d’où l’intérêt de chercher à le provoquer le plus souvent possible.

Pleine conscience : l’acceptation du moment présent

La pleine conscience est, selon Jon Kabat-Zinn, un « état de conscience qui résulte du fait de porter son attention, de façon intentionnelle, sans jugement de valeur, sur l’expérience qui se déploie moment après moment ». La pratique de la pleine conscience implique ainsi de développer une capacité d’acceptation de ses expériences internes et externes dans le moment présent ; autrement dit « de prendre les choses tel qu’elles viennent ». En ramenant l’attention dans le moment présent, les thérapies basées sur la pleine conscience (MBSR, MBCT, etc.) permettent d’améliorer la régulation des émotions telles que le stress, l’anxiété, et la dépression. Les études portant sur la disposition à la mindfulness montrent en effet que celle-ci est associée à une diminution de la symptomatologie anxio-dépressive et à des niveaux plus élevés d’expériences psychologiques positives.

Conclusion

Comme l’a dit David Foster Wallace, « apprendre à penser signifie en réalité apprendre à exercer un certain contrôle sur ce que l’on pense, et sur la façon dont on pense. Cela signifie être assez conscient pour choisir ce à quoi nous portons attention, et choisir la manière dont nous tirons un sens de l’expérience vécue. » Au fur et à mesure que nous nous investissons davantage dans le moment présent, nous passons d’un intérêt passif, à une curiosité active, pour enfin arriver à un engagement total dans l’expérience…

Pas de commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Mon ado semble dépressif, que faire ?

Mon ado semble dépressif, que faire ?

L’adolescence est une période complexe de la vie qui parfois conduit l’ado dans des états psychologique de mal être profond. Pour l’entourage, il est parfois ...