Les trois grands courants de Psychothérapies : trois approches de l’Humain

0

Un psychothérapeute est une personne qui propose des psychothérapies par le biais d’une interaction entre lui et un ou plusieurs patients. L’objectif de la psychothérapie est de déclencher un processus thérapeutique permettant au sujet d’accéder à des changements dans son existence et une évolution à long terme. La psychothérapie est une discipline spécifique. Les méthodes utilisées reposent sur des théories très diverses (psychanalyse, systémie, comportementalisme…). Cette discipline fait les frais depuis toujours d’une guerre idéologique, dont l’aspect central, semble se dégager de la conception de ce que l’on nomme l’humain.

Bien sûr, à première vue, la définition de ce qu’est un être humain pourrait sembler assez simple. Elle peut en effet le rester, si l’on s’attache à un point de vue éthologique, c’est à dire que l’Homme est bien un animal particulier, avec des caractéristiques physiologiques, génétiques, propres. Mais lorqu’il s’agit d’entendre le fonctionnement psychique les choses sont un peu différentes. Certains scientifiques pensent que le cerveau est le seul aspect à penser pour comprendre le psychique. Ce point de vue, comme tout autre d’ailleurs, se voit remis en cause par la trajectoire même des recherches menées, puisque à l’évidence si solutions parfaites il y avait les recherches s’interrompraient. A titre d’exemple, une récente étude démontre que des neurones présents dans les intestins, peuvent influencer le cerveau par le biais des bactéries qui y résident, par l’intervention d’un neurotransmetteur : la sérotonine.

Ainsi la conception qui avait cours depuis déjà longtemps, à savoir que le cerveau serait le siège de toute l’activité humaine se voit discuté. Pour un psychanalyste ce la fut toujours évident, puisque dès sa conception le corps est placé en quelque sorte à l’origine du développement du psychisme.Mais bien entendu, la psychanalyse elle même mérite qu’on la discute, puisqu’elle obéit à la même règle que la discipline précédemment pris pour exemple : elle ne trouve jamais de solutions parfaites.

Pour revenir aux trois grands courants de penser qui fondent les approches psychothérapeutiques, elles différent donc quant à leurs paradigmes, et par là même de champs d’interventions. Voici résumé ces aprroches.

Comportementaliste : L’Homme est son comportement. Il faut donc agir sur les comportement en tentant d’analyser ce qui les provoque, dans l’objectif de les supprimer. Thérapies courtes, nommées TCC (thérapies cognitivo comportementales).

Systèmique : L’Homme est un système. On tente de le modéliser à l’aide de la théorie des systèmes reposant sur divers principes, et d’équilibrer le système au mieux.

Psychanalyse : L’Homme est ignorant. Des contenus affectifs liés à son vécu, son enfance, le conduise à se duper lui même quant aux tenants et aboutissants de ce qui vient à se répéter dans son existence. En prendre toute la mesure demande des années, et cela ne peut être autrement.

Et pour complexifier encore un peu les choses, rappelons cette tautologie : le thérapeute n’est qu’un Homme…

Pas de commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Comment vivre avec la maniaco-dépression ?

Comment vivre avec la maniaco-dépression ?

Maniaco-dépression : entre les deux ma tête balance La maniaco-dépression dans le champs de la psychologie est définie comme une maladie psychique caractérisée par un problème, ...