Pour ou contre les Doulas ?

0
Pour ou contre les Doulas ?

Les Doulas, mais qui sont elles ?

Elles accompagnent la naissance de l’enfant, mais problème, elles ne sont ni médecin, ni psychologue, ni thérapeute.

Cette « profession » qui émerge ces dernières années pose certaines questions voire problèmes. Pour ce qui est de la signification du mot, il vient du grec et signifie esclave ou servante. Pour ce qui est de leur activité de consultations ce sont des femmes qui proposent un suivi non médical de la conception de l’enfant jusqu’au post partum. Nous pourrions les assimiler à des coachs de naissance d’enfant. L’idée a pris racine aux Etats Unis dans les années 1980 à la suite de plusieurs études montrant l’importance d’un suivi et d’un accompagnement de la naissance d’un enfant autre l’obstétrical. Or, la situation n’est pas comparable, puisqu’il n’y a pas pour suivre la naissance d’un enfant de « sage femme » en Amérique du nord. Cependant depuis 2003 des associations de « Doulas » ont fait leur apparition en France.

Un engouement important pour ces nouveaux mode de suivi

Pourquoi constatons nous un engouement pour ce mode de suivi et de consultations non médicales ? La société a beaucoup évoluée, sur le plan psychologique les femmes se sentent de plus en plus souvent isolées. Le tissu familial, voire les couples, se sont fragilisés. Nombre de familles vivent le problème de l’éclatement. Les familles mono parentales, de couples décomposés et de couples recomposés, sont de plus en plus fréquentes. Les mères, soeurs et amies, travaillent plus souvent qu’autrefois et sont moins disponibles pour suivre la naissance d’un enfant dans leur famille. Le problème de l’isolement peut aussi être géographique, c’est le cas lorsqu’il y a changement de région, personne ne connait. La famille joue alors moins son rôle de soutien psychologique autour de la mise au monde d’un enfant, la transmission inter générationnelle a un problème de défaillance et se fait moins. C’est ce créneau que reprennent les Doulas dans leur consultation.

De nouveaux besoins psychologiques

Mais il y a aussi l’évolution du besoin psychologique individuel qui entre en compte. Nous voyons de plus en plus de consultations de « coaching » faire leurs apparitions et ce dans tous les domaines, sport, mais aussi accompagnement psychologique, développement personnel, entrainement aux examens ou concours pour ados…. Pourquoi celui de la naissance d’un enfant serait épargné ? De plus beaucoup de femmes reprochent une surmédicalisation des consultations de la maternité de leur enfant. Dans un même temps, il est paradoxal de constater que le problème en matière de thérapie du rejet de la médicalisation s’accompagne d’une exigence du résultat et d’un problème d’accroissement du nombre de plaintes et de procès.

A priori, le projet en matière de psychologie est séduisant. Les « Doulas » semblent pouvoir combler un vide d’accompagnement psychologique, sans que l’état n’ait à débourser d’argent. Cependant, les réserves sont nombreuses. Doit-on laisser se créer une nouvelle profession de consultation hybride entre du maternage psychologique et du coaching pour naissance d’enfant? Problème, les « Doulas » ne sont ni des auxiliaires de vie, elles n’aident pas les femmes enceintes dans leurs besoins quotidiens, ni des sages-femmes, ni des psychologues, dont elles n’ont pas la compétence et pourtant font des consultations?

Problème, doit-on tolérer une profession fixant elle-même ses règles dans l’encadrement de la naissance d’enfant et déterminant le programme médical et psychologique de leur « formation », assurée par des personnes en partie non qualifiées ni médecin, ni psychologue, délivrant une certification, se faisant honorer, sans aucun contrôle, ni responsabilité légale, ni aucune assurance professionnelle ?

Alors en définitive ?

Il est important bien sûr de se pencher sur le problème d’une prise en charge différente de la naissance de l’enfant.

Mais cette réflexion peut être effectuée (et est déjà en route) par le corps médical existant et compétant. L’évolution psychologique et sociologique de notre société doit bien sûr être prise en compte dans la manière d’entourer, lors des consultations médicales, la naissance d’un enfant.

Mais il est important de prendre garde à des problèmes de dérives qui pourraient être préjudiciables pour l’enfant ou la maman.

Pas de commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Stress – gestion du stress

Stress – gestion du stress

Nos vies respectives, dans leurs dimensions affectives, sociales ou professionnelles, sont constituées d’évènements divers et incontournables, agréables ou désagréables. Dans ce dernier cas, nous essayons ...