L’instant de la naissance et la magie de la vie

0
L'instant de la naissance et la magie de la vie

Le premier regard échangé avec votre enfant

A l’arrivée d’un enfant, l’accueil, par le regard de la mère porté sur deux petits yeux qui viennent de pénétrer dans un nouveau monde mystérieux et plein de magie, relève d’une pièce majeure de son indépendance relative et de sa vie future.

Ce petit être qui a poussé en nous, soudain sort de nous, et voilà, notre enfant nous regarde pour la première fois.

Deux petits yeux qui se posent sur nous dans un moment complexe de son existence, la naissance. A cet instant l’enfant, après un trajet compliqué et traumatisant sur le plan psychologique dans la cavité utérine de la mère, quitte un univers confortable et douillet pour une arrivée dans un nouveau monde parcours du combattant pour la Vie.

Une modification du fonctionnement interne de votre bébé

Cette arrivée impose à l’enfant de modifier son fonctionnement interne pour s’adapter à cette nouvelle vie. L’enfant passe de façon subite d’un milieu aquatique stable, rassurant et connu, à un milieu terrestre étranger et inquiétant (comme toute étrangeté). Ce passage pour l’enfant représente son premier véritable saut dans le vide et lui impose physiquement de laisser entrer l’air en lui, et de subir les transformations physiques nécessaires à sa survie (développement pulmonaire et cardiaque). L’enfant pousse alors son premier cri, symbole de vie pour nous, et premier signe d’adaptation  » forcée  » au changement pour lui.
Outre l’aspect physiologique de le naissance cet événement unique dans la vie de l’Homme le met en contact avec les premières composantes psychologiques traumatiques de la vie.

Une épreuve de survie pour le bébé

L’enfant, en venant au monde, est soumis à l’épreuve psychologique de survie :  » Si je ne respire pas tout seul, si je ne laisse pas entrer cette matière qu’est l’oxygène en moi (qui certainement fait mal la première fois), je meure « . A travers cette étape fondamentale de la vie, l’enfant est contraint, psychologiquement, de laisser agir en lui ces processus, sans bloquer un élément extérieur inconnu pour lui et agissant sur lui. L’enfant se trouve alors en position psychologique d’acceptation passive, dans un mécanisme source d’un processus de changement. L’enfant, à ce moment là, est également dans un contexte totalement inconnu, une terre de l’étrange, avec des individus. Bien sûr que pendant sa vie intra utérine l’enfant percevait déjà des signes de l’extérieur et réagissait à ceux ci, bien sûr que pendant les neuf mois de grossesse l’enfant a  » appris  » à se familiariser voire à reconnaître des voix extérieures, bien sûr qu’il pouvait peut-être avoir dans la genèse de sa construction psychologique  » conscience  » d’une certaine existence en dehors du dedans, mais la naissance, malgré tout, représente un billet sans retour vers un monde étranger.

Le conseil du psychologue

Il convient de prendre soin de lui accorder une place majeur et de faire de ce moment un moment unique de l’existence de l’enfant et de sa propre existence.

Le premier accueil de l’enfant demeure une étape fondamentale de sa construction psychologique.

Le contact physique de l’enfant avec l’Homme, tient à la fois, en matière de psychologie, de la ré assurance et de l’inquiétude. Au fil des jours qui suivent la naissance les soins apportés à l’enfant (toilette, change, tétée), les gestes de la mère (ou de la mère de substitution), du père et des soignants vont lui permettre, petit à petit, de prendre conscience, sur le plan psychologique, de son corps de ses limites, d’entrer en interaction avec le monde extérieur, de se l’approprier pour enfin devenir acteur de son existence.

Pas de commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Coaching, Méditation et Hypnose

Coaching, Méditation et Hypnose

Coaching Le coaching est un accompagnement personnalisé pour vous permettre d’obtenir des résultats concrets dans votre vie personnelle ainsi que de nouvelles stratégies de pensées. Le ...