Le développement de l’enfant de 0 à 2 ans

0
Le développement de l'enfant de 0 à 2 ans

Le principe de fonctionnement dans la théorie de J. Piaget, est que l’intelligence se développe car le sujet est confronté à des situations nouvelles qui provoquent un déséquilibre des structures établies et l’obligent donc à rechercher un nouvel équilibre.

Chaque stade est caractérisé par la nature des opérations que l’enfant maîtrise.

On peut distinguer quatre grands stades répartis de 0 à 2 ans (stade sensori-moteur), de 2 à 6 ans (stade préopératoire) et de 6 à 10 ans (stade des opérations concrètes) et de 10 à 16 ans (stade des opérations formelles).

Le stade sensori- moteur (0 à 2 ans)

La première forme d’intelligence est une structure sensori-motrice.
Entre 0 et 2 ans l’intelligence de l’enfant est principalement sensorielle, on dit que l’enfant est une éponge sensorielle, et motrice, en effet à cet âge l’enfant est en mouvement de façon permanente.

Exercice des réflexes : entre 0 et 1 mois l’enfant répète et exerce les réflexes. Si on pose un doigt sur la bouche il tète, si on met un doigt dans sa main, il s’agrippe.

Réactions circulaires primaires : Entre 1 et 4 mois on voit apparaître les premières adaptations acquises. La coordination main bouche fait que l’enfant suce volontairement ses doigts. On parle de réaction circulaire primaire car elle s’exerce sans intervention de l’extérieur.

Réactions circulaires secondaires : Entre 4 et 9 mois l’attention se décentre du corps pour aller vers les objets. Lorsqu’il provoque par hasard un résultat intéressant le bébé essaie de le reproduire.

Coordination des réactions ou schèmes secondaires : Entre 9 et 12 mois l’enfant essaie d’atteindre des résultats intéressants grâce à des combinaisons nouvelles.
Intentionnalité : c’est à ce stade que naît une forme élaborée de l’intelligence qui est l’intentionnalité. Le bébé agrippe un objet avec l’intention de le faire.
La permanence de l’objet est le premier pas vers la pensée symbolique. C’est parce que l’enfant peut se représenter l’objet que l’enfant peut comprendre que l’objet existe même lorsqu’il est caché, il peut donc commencer à penser le monde.

Réactions circulaires tertiaires ou découverte de moyens nouveaux par expérimentation active : Entre 12 et18 mois, l’enfant construit différents moyens pour arriver à ses buts. Exemple : il envoie une balle de plus en plus haut pour la faire rebondir.

Représentation symbolique et invention de moyens nouveaux par combinaisons mentales : Entre 18 et 24 mois s’effectue la transition entre l’intelligence sensori-motrice et la fonction symbolique. Par exemple l’enfant peut imiter des personnes en leur absence.
Il différencie donc le symbole de l’objet et donc le signifiant du signifier, qui lui permet de coder

Par exemple : à l’école maternelle, la vie collective est organisée autour d’un système de codage
Une pastille rouge pour Marie, un triangle vert pour Tristan.

C’est à ce moment là qu’apparaît aussi l’action en pensée.

Par exemple : Ouvrir une porte, si elle s’ouvre vers l’intérieur l’enfant devient capable de reculer pour laisser la porte s’ouvrir.

Pas de commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Mon supérieur est une femme

Mon supérieur est une femme…

En position d’être le supérieur hiérarchique d’un homme, une femme peut être perçue sous trois visages différents : celui de la mère, de la maîtresse ...