J’aime ma femme et mes enfants et pourtant j’ai une maitresse !

0
J'aime ma femme et mes enfants et pourtant j'ai une maitresse

J’aime ma femme et mes enfants dont certains sont adolescents, et pourtant je trompe ma femme régulièrement avec une autre femme.

Cette phrase loin des romans fleuves appartient au langage courant.

Comment ce fait-il, que malgré une une sexualité sans problème, une vie apparemment satisfaisante, bien rangée : maison, travail, enfant, week-end en couple légitime avec nos enfants, j’ai voulu introduire dans ma vie une deuxième femme que j’aime à ma façon, et que l’illégalité me contraint à ne voir qu’en cachette à l’insu de mon épouse légitime et de mes enfants. Cette vie m’impose, sur le plan psychologique, une attention et une concentration constante – faire qu’il n’y ai pas de problèmes, pas de trace de rouge à lèvre sur mon col de chemise, pas de petits mots dans mes poches, pas de numéros de téléphone qui trainent, pas de SMS ou de message vocaux en attente sur mon téléphone portable, pas de mail sur mon ordinateur bref pas de trace et beaucoup de mensonges.

Cette vie me fait vivre sur le plan psychologique dans l’angoisse permanente de perdre mon couple, d’être découvert par ma femme que j’aime et que je n’ai pas envie de quitter.

Mais qu’es-ce qui me pousse à vivre illégitimement sur un fonctionnement polygame? L’attrait pour le fruit défendu? Le besoin de mise en danger ou de vivre dangereusement? La routine trop présente et pesante dans notre couple?On ne choisi pas de prendre une maitresse pour une heure ou un soir, dans l’objectif de combler seulement un problème de sexualité. Prendre une maitresse, c’est avant tout un engagement dans le temps aussi court ou long soit-il, mais aussi dans une relation humaine et amoureuse dans lequel le sexe s’invite en dehors de sa vie de couple légitime.

Après parfois quelques années de vie en couple, on se sent attiré par une autre femme que la sienne sans pour autant avoir envie de tout sacrifier, de tout plaquer elle est la mère de vos enfants parfois même de vos adolescents et vous la respectez, vous l’aimez.

Mais la vie a modifié votre relation de couple et particulièrement votre sexualité, elle est moins attirante qu’à 20 ans, les grossesses ont parfois transformé le corps que vous avez épousé, les actes de séduction ne font plus partie de votre quotidien, les enfants ont pris une place qui la conduise à être davantage mère que femme, ce qui ne favorise pas l’improvisation, au lit vous vous connaissez tellement que même votre sexualité devient routinière et vous, dans un tel paysage, vous étouffez vous avez besoin de prendre l’air.

L’homme prend souvent une maitresse pour retrouver les premiers moment amoureux qu’il a vécu au sein de son couple avec son épouse légitime.Le jeux de l’interdit pimentent la relation de couple et aiguisent le désir et la sexualité.

A l’adolescence les premières relations amoureuses se fondent dans ce même terreau, l’adolescent commence sa vie sexuelle et plus généralement sa sexualité de façon cachée, à l’abri des regards des parents : on se donne rendez vous après l’école, on ment pour pouvoir se rencontrer (je vais faire mes devoirs chez Pierre dit Nicolas à ses parents- nous avons un exposé à rendre pour jeudi- alors qu’il va compter fleurette à Catherine) Et oui, l’adolescent connaît très tôt, sur le plan de l’éveil de la sexualité, la saveur et l’excitation du désir provoqué par l’interdit, et, par le risque induit.

Adulte, lorsque la relation de couple n’est plus frémissante et satisfaisante, l’homme (comme son homologue féminin) est tenté de faire revivre le désir en s’appuyant sur la relation interdite.L’excitation de la sexualité provoquée par la mise en scène

Mettre en scène suppose de prévoir, de se projeter, de vivre par anticipation, d’aménager le contexte ou le désir pourra être consommé. Mettre en scène permet donc sur le plan psychologique de sentir, de maintenir une pulsion dans le temps et in fines de lâcher prise en se laissant happer par le pulsion et par ses sens en matière de sexualité. Ce tableau est celui que met en œuvre le couple lors des préliminaires amoureux et qui permet souvent une sexualité réussie.

Le couple illégitime vie dans ce fonctionnement, on prévoit de se voir, alors on réserve une chambre d’hôtel, une week-end à Djerba, une soirée, une nuit.

On veut pimenter la rencontre, alors, on achète pour l’autre des dessous sexy, des huiles de massage.

La mise en scène est un lubrifiant de l’amour et de la sexualité qui nourrie la sexualité des couples illégitimes.

Choisir à un moment de sa vie de prendre une maîtresse doit avant tout interroger sur le fonctionnement du couple légitime. Qu’es-ce qui fait que l’herbe est plus verte chez la voisine ou chez le voisin?

Alors, certains hommes décident d’engager un dialogue avec leur épouse, pour, ensemble, trouver des moyens de sortir de l’impasse.
D’autres, choisiront de conduire une vie parallèle sans vouloir détruire leur couple légitime.

Rares sont les hommes qui quittent leur femme pour leur maîtresse car tous ont conscience que demain la maîtresse, comme Cendrillon, redeviendra femme.

Ce qui importe dans ce choix de vie c’est avant tout d’être au clair avec soit même pour bien vivre la situation à haute exigence psychologique.

Pas de commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Mon supérieur est une femme

Mon supérieur est une femme…

En position d’être le supérieur hiérarchique d’un homme, une femme peut être perçue sous trois visages différents : celui de la mère, de la maîtresse ...