L’amour perturbe la mémoire

0

Les souvenirs d’une même situation varient d’une personne à l’autre, sauf dans un couple!

On sait depuis longtemps que les souvenirs d’une même situation varient d’une personne à l’autre. Lorsqu’on demande par exemple à des jumeaux de se rappeler des événements qu’ils ont vécus ensemble durant leur enfance, près de 75% des détails diffèrent entre les deux versions qu’ils rapportent. Cacher

Il a également été montré que discuter en groupe d’un événement passé suffit à ce que le souvenir de chacun soit transformé par le souvenir que les autres en ont. Qu’en est-il au sein d’un couple ?
C’est ce qu’ont voulu savoir des chercheurs de l’université Victoria en Nouvelle Zélande. Ils ont montré à des couples vivant ensemble depuis plus de trois mois des petites vidéo mettant en scène Eric, un électricien occupé à installer une ligne électrique dans sa maison. Mais le film diffusé n’était pas tout à fait le même pour chacun des deux : grâce à un système de lunettes polarisées, les mêmes que celles utilisées pour la 3D, nos amoureux voyaient deux versions légèrement différentes. De petits détails étaient changés d’un film à l’autre.

Après le visionnage, on demandait aux amoureux de répondre ensemble à des questions précises sur ce qu’ils avaient vu – la salopette d’Eric l’électricien était-elle bleue ou verte ?, chaque partenaire pouvant donner une réponse différente de sa moitié. Enfin, on demandait à chacun indépendamment de raconter l’histoire telle qu’il s’en souvenait. Les tourtereaux finissaient par raconter sensiblement la même histoire, bien différente parfois de la réalité.

On peut se demander lequel des deux partenaires prenait l’ascendant sur l’autre. Généralement, celui qui répond le premier entraîne l’autre dans son erreur, sauf si ce dernier prend la peine de discuter, de poser des questions ou d’argumenter. Dans ce cas, les erreurs de souvenirs sont moins nombreuses.

Nous ne nous rappelons jamais de tous les détails de ce que nous vivons, simplement parce que nous ne prêtons pas attention à tout. Nous ne mémorisons que ce qui nous a été utile ou nous a marqué sur le moment. Et ce qui compte pour l’être aimé a certainement de l’importance à nos yeux. Alors nous l’incluons à notre propre souvenir.

Au fait, la réponse était « bleue ». La salopette d’Eric. L’électricien. Elle était bleue.

Source: French, L., Garry, M., & Mori, K. (2008). You say tomato? Collaborative remembering leads to more false memories for intimate couples than for strangers. Memory, 16(3), 262–273.

Pas de commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Libérer la pression

Libérer la pression

TECHNIQUE INSPIREE DE L’HYPNOSE POUR LIBERER LES TENSIONS INCONSCIENTES Cette technique, que j’ai pu tester pour vous lors d’une séance d’hypnose, permet de se mettre ...