Votre ado revendique plus de liberté ?

0
Votre ado revendique plus de liberté

Période de revendications et d’affirmation de soi, l’adolescence est marquée par le besoin de se séparer des parents mais aussi la peur de perdre ce statut d’enfant. L’adolescent se retrouve ainsi dans une certaine ambiguïté alors même qu’il réclame plus de liberté.

Dans quelles mesures les parents vont-ils pouvoir faire face à ces demandes ?

Où est la limite entre une attitude permissive, importante à l’épanouissement du jeune et à la découverte d’expériences et une attitude plus autoritaire, que le jeune va contester mais qui sera nécessaire afin de le rassurer ?

L’adolescence constitue une étape au passage à la vie adulte. Le jeune est pris entre deux mouvements, se détacher des parents, acquérir une certaine forme d’indépendance, et s’intégrer à un groupe, pour recréer un lien de dépendance. A ce moment, l’autorité, qu’elle qu’en soit sa forme, sera perçue par l’adolescent comme une entrave à sa quête de liberté.

Même l’école, par son règlement contraignant, peut être vécue comme un obstacle à l’atteinte de celle-ci. Les parents se trouvent alors dans une position de négociation avec leur jeune. Il est important qu’une écoute mutuelle s’instaure, être disposé à établir des compromis, poser des limites et des repères qui prendront en compte l’adolescent en tant que tel. Il importe pour cela que les parents prennent conscience que le jeune qui se trouve face à eux n’est plus un enfant, mais pas encore un adulte. Les règles doivent ainsi être réadaptées, les parents se doivent de poser des limites claires quant à ce qui est permis, défendu, obligatoire et ce qui est dangereux. La négociation, dans le respect de l’autre, peut alors aboutir à une véritable coopération. Le respect doit être réciproque.

Une attitude qui concerne toute la famille

Il semble ainsi que toute la famille soit concernée par ce passage obligé. L’écoute est primordiale ainsi que le dialogue, mais cela n’est pas toujours possible. Dans certains cas le conflit peut être indispensable à la séparation, indissociable de l’autonomie et de l’accès au statut d’adulte, en ce sens qu’il permet une distanciation de l’autre.

La communication est l’élément essentiel d’une véritable relation où chacun peut retrouver ses intérêts. Les adolescents ne doivent pas être stigmatisés par la société, ils ont seulement besoin d’être écoutés et pris en considération.

Pas de commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Pense-t-on comme on parle ?

Vous avez l’impression de perdre le Nord ? Ou d’être totalement à l’Ouest parfois ? Ne cherchez pas plus loin, c’est que vous ne parlez ...