Pourquoi le net est-il rentré dans nos cœurs ?

0
Pourquoi le net est-il rentré dans nos cœurs

Meetic, be2, amoureux.com, a2rencontre, Tinder, easyflirt… autant de sites qui fleurissent sur internet

et semblent devenir le moyen le plus utilisé (et non le seul) pour, non pas rencontrer l’âme sœur et former un couple et avoir des enfants(y a t-il encore parmi vous quelqu’un qui croit toujours au prince charmant?), mais en tous cas faire des rencontres. Il est vrai que depuis quelques temps, les célibataires expriment de plus en plus leur problème et leur difficulté psychologiques à rencontrer d’autres personnes.

L’avis du psychologue

Finalement, aller sur un site spécialisé dans les rencontres (amicales ou amoureuses) apparaît alors comme un moyen plus simplifié de faire des rencontres. En effet, toutes les personnes célibataire mais parfois en couple, qui se connectent sur ce site y sont pour la même raison , à savoir, résoudre un problème de solitude, rencontrer l’autre. Ainsi, c’est un mode de communication plus direct. De plus, Internet touche le monde entier. Car finalement on a vite fait le tour de son réseau amical, professionnel, et « draguer » dans la rue est vite vécu comme quelque chose sur le plan psychologique d’agressif. Ainsi, face au problème de solitude, nos chances de rencontrer celui ou celle faite pour nous peuvent donc semble t-il se multipliées.
Se connecter au même site est aussi un moyen de reconnaissance, comme au moyen âge, la mouche que portait les jeunes femmes selon leur disponibilité de cœur. Se connecter au même site est comme un gage apparent de garantie à la relation future. Un premier pas psychologique est franchi et il n’y a plus besoin de spécifier ce que l’on vient y faire, tout le monde vient pour la même chose. Serait-il honteux de nos jours d’avoir une problème de solitude et de ne pas arriver à trouver chaussure à son pied?

En matière de psychologie et de sociologie ce type de relation qui est à la base virtuelle questionne quant à la tournure que prend notre société. En effet, il semblerait que psychologiquement ce soit plus facile de parler à des inconnus derrière un clavier qu’en face à face, dans la rue ou dans les actes de la vie quotidienne. De nos jours,la relation pose problème et fait peur. Et l’écran de l’ordinateur nous protège artificiellement de cela sur le plan psychologique. Et si la relation pose problème et tourne au vinaigre, on pourra toujours « zapper », se débrancher, se déconnecter. D’où l’intérêt que certains ont à utiliser un pseudonyme, comme une parure, un déguisement ou un camouflage psychologique à la relation naissante. Une façon de limiter les problèmes et de se protéger en cas de « mauvaise rencontre ».
Rencontrer l’autre comporte t-il un risque?
Risque d’un refus, risque d’être rejeté, humilié, moqué ou encore risque de malhonnêteté dans la démarche… A l’éclairage de la psychologie des relations difficiles peuvent être mal vécues, poser un véritable problème au niveau narcissique et fragiliser la personne déjà en demande d’amour, d’amitié. Se voir refuser un échange, être rejeter demeure une souffrance psychologique pour l’ego qui peut avoir été mis à mal face à plusieurs revers. Ainsi, aller sur des sites spécialisés permet au moins de garantir que les personnes inscrites sont connectées pour la même chose mais ne supprime en aucun cas les risques de malhonnêteté et les risques de rencontres malveillantes.

Cette façon de se procéder en matière de psychologie est bien à l’image de notre société, à savoir une société de consommation où on choisit son produit avant de l’acheter (sans oublier de bien lire l’étiquette qui garantit les caractéristiques du produit). La relation de couple ainsi établie semble quand même bien pré-formatée et pré-conditionnée. Où est donc en matière de psychologie la magie de la découverte lors d’une nouvelle rencontre? Mais y a t-il un service après vente en cas de fausse publicité ? Car problème! l’arnaque semble toute proche. Comment est-on sûr de savoir à qui on a à faire? Pourquoi se décrire tel que l’on est, alors que grande peut être la tentation de maquiller et enjoliver la réalité?
Problème!!! il existe de plus en plus d’arnaques à l’amour où des hommes pensent parler à de sublimes beautés alors que derrière l’écran se cache un « proxénète », (un véritable marché du sexe) qui fait fructifier son affaire et extorque l’argent des mécréants. Ces arnaques bien répandues s’appellent des scams, des réseaux de malfaiteurs qui demande aux hommes souhaitant connaître la vie de couple heureux, en quête d’amour d’envoyer de l’argent (parfois pour le visa de sa future). ces derniers, prêts à tout, pour former un couple ne reverront jamais leur « investissement » et problème n’auront plus que leurs yeux pour pleurer. Comme quoi, même les histoires d’amour fictives peuvent faire pleurer.

Le conseil du psychologue

A l’image de la société, on veut aller vite pour trouver l’âme sœur et vivre en couple. Surtout ne pas perdre de temps dans une amorce de relation qui ne serait pas la bonne. Du coup, pouvoir sélectionner quelques critères donnent l’impression de défricher le terrain et d’éliminer tous les candidats qui ne correspondent pas sur le plan physique et psychologique. Mais problème, à trop vouloir aller vite, on passe peut-être à côté de l’essentiel.
Quoi que le progrès fasse en mesure de communication, il en demeurera toujours ainsi, dans la vie psychologique de l’Homme, oser rencontrer l’autre comportera toujours une prise de risque. Risque de ne pas plaire à l’autre, risque de ne pas aimé la personne que l’on découvre, ou de ne pas être aimé, risque d’être déçu, risque de devoir se séparer, risque psychologique de souffrir… mais problème! n’est-ce pas cela le charme d’une relation de couple a venir, ne pas savoir à l’avance, ne rien préméditer, prendre le temps et découvrir l’autre dans des échanges amicaux dans un premier temps, et plus si affinités.

Pas de commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

La loi de l’attraction

La loi de l’attraction

Il existe dans l’univers des lois naturelles qui sont universelles et auxquelles nous sommes tous soumis. Parmi elles, il y a une loi que comprennent ...