Mon ado a fait une fugue : pourquoi ? Comment réagir ?

0
Mon ado a fait une fugue : pourquoi ? Comment réagir ?

La fugue durant la période de l’adolescence est significative d’un appel au secours qu’il convient de prendre au sérieux. Le jeune va tester ses limites et celles de son environnement, au risque de les dépasser.

Les raisons de la fugue

La fugue traduit le besoin de fuir une réalité parfois trop pesante pour l’adolescent, dans le but de vivre autrement. Elle traduit un mal-être profond et un besoin d’écoute. Même si ces actes peuvent engendrer colère et culpabilité chez les parents il convient de rester calme, parler, essayer de comprendre les raisons qui ont déclenché cette fuite, sans pour autant banaliser l’acte. Si l’adolescent ne peut se confier à ses parents sur les raisons de son agissement, il faut lui offrir la possibilité de se livrer à une tierce personne (professionnels, numéros d’écoute gratuits).

La réaction suite à une fugue

Rien ne sert de « l’enfermer », le priver de sorties, avec l’idée de le protéger. Ce comportement ne pourrait qu’aggraver la situation et son sentiment d’être incompris. Le dialogue est à privilégier. Suite à une fugue il peut être difficile pour l’adolescent de faire machine arrière, c’est pourquoi, lors du retour, il est important de ne pas l’accabler. S’il se sent incompris cela peut engendrer une réelle rupture des relations et il risque alors de récidiver. Ces récidives peuvent être plus longues et plus dangereuses. Si cela se produit il peut être nécessaire de faire appel à une aide psychologique. Il convient d’être vigilant face aux comportements du jeune car des fugues répétées liées à une activité délirante peuvent être les signes précurseurs d’une pathologie telle par exemple la schizophrénie. Ce trouble débute généralement à l’adolescence mais ne touche qu’une partie infime de la population (un peu plus de 1%). Il se traduit par divers signes comme un bouleversement de la personnalité, des réactions inappropriées, soudaines et irraisonnées Ces signes permettent de déceler le trouble avant qu’il ne s’installe. Il est alors urgent de consulter un psychiatre.

Le conseil du psychologue

Le temps de l’adolescence, des changements désorientent aussi les parents qui ne savent pas toujours quelle attitude adopter. C’est une période difficile pour le jeune durant laquelle il va être à la recherche de son identité, période qui peut être à l’origine d’un certain mal-être qu’il convient de prendre en considération. Il est difficile de prévenir le moment où tout bascule. Dans de telles circonstances les parents se trouvent souvent désemparés, ils ne doivent pas hésiter à se tourner vers les professionnels compétents en cas de difficultés. Il est primordial de se montrer disponible et à l’écoute.

Numéro d’écoute gratuit :

Fil Santé Jeunes : 0800 235 236
Ecoute et orientation assurées par l’Ecole des Parents et des Educateurs d’Ile de France
Ouvert tous les jours de 8h à minuit (appel gratuit)

Jeunes Violences Ecoute : 0800 20 22 23
Ecoute et orientation assurées par l’Ecole des Parents et des Educateurs d’Ile de France
Ouvert tous les jours (sauf du 15 juillet au 30 août) de 8h à 23h 7j/7

Pas de commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Mon ado sèche les cours

Mon ado sèche les cours

Les exigences de la société actuelle quant aux performances et à la compétitivité peuvent accroître chez les enfants et adolescents en échec un sentiment psychologique ...