L’adolescent un ADULTE en DEVENIR

0
L'adolescent un ADULTE en DEVENIR

L’adolescence, période de transition entre l’enfance et l’âge adulte, est le lieu de divers remaniements, remaniements physiques d’une part mais aussi psychiques. L’adolescent ne regarde plus le monde avec des yeux d’enfant mais il n’a pas non plus encore la représentation que peuvent s’en faire les adultes. Il se construit progressivement une identité, chemine et se trouve partagé entre le besoin d’indépendance et celui de réassurance.

L’adolescent traverse, à cette époque de sa vie, une sorte de crise psychique. Il doit faire face à divers deuils, deuil de l’enfance, deuil de sa position privilégiée auprès de ses parents et de la dépendance qui le liait à eux. Ce processus est nécessaire pour accéder à un nouveau statut, celui d’adulte. L’adolescent va chercher à retrouver par ailleurs une certaine forme de dépendance, d’appartenance. Le besoin d’identification qui illustre cette période de la vie peut passer par l’intégration dans un groupe. L’adolescent va retirer une certaine fierté et une valorisation de sa position au sein de celui-ci. L’identité du groupe va parfois s’affirmer au travers d’une attitude anticonformiste, en marge de valeurs prônées par la société. L’adolescent montre ainsi sa volonté d’être différent et de se libérer du carcan familial. Les garçons adopteront plus fréquemment ce genre de comportement que les filles, bien que ces dernières soient elles aussi dans une recherche d’elle-même.

A ce moment de sa vie, le jeune peut se dresser contre l’autorité parentale, cela devant être perçue comme la manifestation de sa quête identitaire. L’adolescent anticonformiste ou tout simplement rebelle n’accepte pas ou difficilement les limites qui lui sont imposées. Il s’insurge contre une autorité trop castratrice.
Il faut lui permettre l’expérimentation tout en restant dans un rôle de parent, il faut proposer un cadre suffisamment souple qui permette à l’adolescent de s’épanouir lors de cette période. Plus le cadre sera rigide plus les jeunes tendront à s’y opposer. Ils verront là une façon de s’affirmer. Les règles imposées, notamment les règles de la société, peuvent être vécues comme une entrave à la quête d’une certaine liberté.

Il convient de considérer l’adolescent comme un adulte en devenir et de lui fournir pour cela un modèle qu’il sera libre ou non de choisir. La crise d’adolescence est un passage normal de la vie, une étape pour accéder au statut d’adulte. Pour beaucoup cette crise va se dérouler sans entrave particulière.
Les parents redoutent souvent cette période, peut-être en raison de la médiatisation faite autour de celle-ci.

Pas de commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Rester jeune

Rester jeune

Notre société pose parfois le problème d’une image assez négative du vieillissement. Le regard porté par les adolescents, les jeunes adultes et parfois par les ...