La grossesse au masculin et au féminin (3ème trimestre)

0
La grossesse au masculin et au féminin (3ème trimestre)

La dernière ligne droite

Après ces longs six mois bouleversant, Marica entre dans son dernier trimestre avec sérénité et une certaine impatience.
Quant à Antoine il s’est petit à petit habitué à ce ventre qui s’arrondit un peu plus chaque jour.

En effet dans cette dernière ligne droite tout le monde s’habitue à cette situation et devient plus serein. C’est le moment de privilégier quelques instants en couple à deux, car plus le troisième trimestre avance plus certaines angoisses psychologiques, différentes, font surface. Petit à petit le couple de parents prend conscience de la future échéance. Ils se posent alors de nouvelles questions, sur la fin de grossesse, l’accouchement et leur rôle de parent.

La future mère

Sur le plan psychologique la future mère est à ce moment dans un sentiment d’orgueil et d’accomplissement, mélangé à de l’anxiété de ce qui l’attend durant l’accouchement. Tout le monde autour d’elle lui apporte plus d’attention. La mère cesse le travail et se retrouve seule à la maison et prend du temps pour préparer l’arrivée du bébé (décoration de la chambre préparation du linge, et du sac pour l’accouchement). En fait elle fait son nid. Cela fait parti des instincts primitifs que nous avons conservés. Elle rêve souvent de l’accouchement. Certaines angoisses peuvent devenir très fortes à ce moment, comme des angoisses de mort (la sienne ou celle de son bébé), la peur de la séparation d’avec son enfant, sa capacité à être mère. Certains comportements peuvent entraîner un problème d’hyperactivité et une certaine rupture avec soi-même sur le plan émotionnel pour se protéger de ses angoisses. On se trouve alors dans une situation plutôt négative car la mère se fatigue et se laisse envahir psychologiquement par des peurs qu’elle refoule.

Le futur père

A ce moment le rôle du père est très important. Même s’il trouve certaine réaction exagérée, et que ceci lui pose problème sa participation est essentielle. Le conjoint peut la soutenir en prenant le temps de l’écouter pour lui permettre de verbaliser ses angoisses et ainsi les conscientiser. Il lui faudra cependant jongler avec les angoisses de sa compagne et les siennes. La grossesse demande beaucoup au futur papa. Il doit réussir à traverser la grossesse en prenant toujours en compte les sentiments de la future mère et surpasser les différentes étapes de sa construction de père et de ses responsabilités envers l’enfant. Ces neuf mois auront petit à petit conduit le couple vers le rôle de famille. L’homme aura appris beaucoup sur sa compagne mais également sur lui-même. Il aura d’avantage eu contact avec ses propres aspects féminins ce qui fera évoluer leurs liens relationnels mais aussi leur sexualité.

L’approche de l’accouchement le fait se poser des questions sur son implication durant tout le travail et l’arrivée de l’enfant.

« Est-ce que je veux assister ou non à l’accouchement ?
Est-ce que je vais tenir le coup ?
Est-ce que j’aurais toujours envie d’elle après ? ».

C’est le moment ou la femme doit se montrer compréhensive et à l’écoute de ses questionnements sans le forcer dans ses choix. Il vaut mieux un papa bien qui n’assiste pas à l’accouchement mais sera heureux de vous retrouver tout de suite, qu’un papa effondré et traumatisé, et donc incapable de prendre sa place dés les premiers instant du bébé.

Dernier conseil pour finir

Quels que soient les choix que vous ferez durant cette grossesse, ensemble ou chacun de votre côté, cette grossesse vous fera grandir.

Il y aura des changements incontournables, et certains moments seront sans aucun doute difficiles. Mais à ce stade, vous allez vous retrouver avec un petit être qui vous apportera bonheur et chagrin, et vous fera donner le meilleur de vous-même.

Bon courage dans cette aventure magique !

Pas de commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

La valériane

La valériane

C’est une belle plante herbacée qui se rencontre fréquemment en France dans les prés et les terrains humides.