Prévenir les allergies dans la maison

0
Prévenir les allergies dans la maison

Nous sommes tous sensibilisés sur la pollution extérieure, mais à l’intérieur de la maison, les polluants ne manquent pas…

En effet, leur liste est longue et variée… Vernis, peintures, lasures, produits ménagers, désodorisants, colles des moquettes et des papiers peints, formaldéhyde des meubles en agglomérés dégagent des composés organiques volatils (COV) qui peuvent provoquer problèmes respiratoires et allergies.

Pour leur part, les poêles à pétrole, gazinières, chauffe-eau produisent monoxyde de carbone et oxyde d’azote. Quant aux constructions, surtout les anciennes, elles peuvent notamment contenir du plomb.

Sans oublier des sources polluantes très courantes comme les acariens invisibles dans les coussins, rideaux, tapis, literie, les chats et dans une moindre mesure les chiens, non pas comme on le croit du fait de leurs poils mais à cause d’une protéine très allergisante au niveau de leur peau.

Certaines plantes comme le ficus ont une sève qui peut générer des allergies. Sans parler des moisissures, de la poussière, des phtalates utilisées pour assouplir les plastiques (pvc, meubles, jouets…), bougies parfumées, etc.

Quels sont les symptômes de l’allergie ?

Les yeux grattent et pleurent, le nez coule (comme la rhinite allergique), on tousse, on a des rougeurs, des démangeaisons. Cela peut aller jusqu’à des crises d’asthme parfois sévères.

Si l’on a un terrain allergique, mieux vaut appliquer le principe de pré- caution et éviter dans la mesure du possible les sources allergisantes dans la maison.

Comment agir dans la maison pour prévenir les risques d’allergies ?

Il faut déjà commencer par des gestes basiques: aérer son intérieur tous les jours une demi-heure environ, si possible très tôt le matin en période de pollinisation qui est une source d’allergie bien connue.

D’ailleurs, si vous êtes allergique au pollen, lavez-vous la tête le soir afin de ne pas polluer votre oreiller.

Ne bouchez pas les grilles d’aération et faîtes vérifier chaque année votre système de ventilation mécanique si votre domicile en est équipé. Ne chauffez pas au-delà de 20°, car moisissures et acariens adorent la chaleur, lavez souvent votre literie et utilisez une housse anti-acariens.

Préférez carrelage et parquet vitrifié à la moquette. Si vous devez peindre, choisissez une peinture sans COV et aérez jusqu’à huit jours notamment pour une chambre de bébé, si vous achetez des meubles, renoncez aux agglomérés avec formaldéhyde. Attention aussi aux plantes d’intérieur excepté les « dépolluantes » (palmier, aloé vera…).

Pensez à retourner leur terre afin d’éviter les moisissures qui se développent égale- ment sur les vieux journaux, cartons et aliments. Nettoyez régulièrement et en profondeur votre mai- son, sans oublier l’intérieur du réfrigérateur, les filtres de climatisation et de chauffage à air pulsé.

Quant à vos chats et chiens, tenez-les loin de la chambre d’enfants et rincez-les régulièrement à l’eau tiède… même s’ils n’aiment pas ça ! Le soir, éteignez télévision, ordinateurs, téléphone portable et débranchez le wi-fi. Enfin… N’oubliez pas de vous déchausser en rentrant chez vous.

Pas de commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Dans quels cas consulter un psy ?

Les motifs les plus fréquents sont : Les difficultés personnelles mal-être, peur, angoisse, stress, déprime, fatigue, mauvaise estime de soi, phobie, toc, addiction, troubles alimentaires, ...