Le danger que représente la fatigue pour vos émotions

0

Quand vous n’avez pas assez dormi, les autres vous paraissent-ils trop joyeux ?

Manquer de sommeil est mauvais pour la santé, c’est connu. Quand on dort trop peu, on développe aussi des problèmes de mémoire et d’attention. Des chercheurs en psychologie de l’université de Berkeley en Californie ont récemment mis en évidence que cela pouvait également avoir une influence sur notre interprétation des émotions des autres.

Pour leur recherche, ils ont d’abord proposé aux participants de faire une nuit blanche. Le lendemain matin, après leur avoir demandé s’ils avaient bien non-dormi, ils leur montraient des photos de visages exprimant de la tristesse, de la joie ou de la colère. Les visages exprimaient ces émotions de façon graduée : un peu de tristesse, un moral dans les chaussettes, ou un bon gros cafard. Ou encore un léger agacement, ou carrément une colère noire. Après une nuit sans sommeil, les participants parvenaient à repérer les émotions les plus fortes, mais dès que les visages exprimaient une émotion de façon moins marquée, plus subtile, ils ne parvenaient plus à déterminer ce que ressentait la personne en face d’eux. Histoire que les participants ne repartent pas du laboratoire exténués, on les laissait alors faire une vraie nuit de sommeil. Mais tout ne rentrait pas tout à fait dans l’ordre pour autant, car même après cette deuxième nuit d’un repos bien mérité, ils avaient toujours un peu de mal à percevoir ce que les visages exprimaient.
Le décodage des émotions des autres se fait de façon automatique dans notre cerveau. Pas besoin de réfléchir pour percevoir ce que les personnes que nous rencontrons ressentent. Comme beaucoup d’autres animaux, cela nous permet de savoir s’il y a un danger proche par exemple. Lorsque nous manquons de sommeil, le décodage des émotions des autres au niveau cérébral se dégrade, on perd en quelque sorte une part de nos réflexes émotionnels.

Si vous n’arrivez plus à savoir si votre patron ou votre conjoint est en colère ou de bonne humeur, demandez lui si vous pouvez vous absenter pour faire une sieste ! S’il accepte, c’est qu’il est de bonne humeur, ou que c’est votre conjoint !

Source: Van der Helm, E., Gujar, N., & Walker, M. P. (2010). Sleep deprivation impairs the accurate recognition of human emotions. Sleep, 33(3), 335-342.

Pas de commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

ARRÊT MALADIE ET DÉPRESSION

Arrêt maladie et dépression

L’arrêt maladie depression est accordé dans des cas spécifiques Des sautes d’humeur et des troubles dépressifs apparaissent fréquemment chez les personnes souffrant de maladies physiques. ...