A savoir sur le burn-out (ou épuisement professionnel)

0
A savoir sur le burn-out (ou épuisement professionnel)

L’épuisement professionnel, plus classiquement appelé burn-out est la manifestation d’une fragilisation à la fois physiologique et psychologique des professionnels, liée à la façon dont ils vivent leurs situations de travail.

Il touche la plupart du temps les personnes qui sont très engagées au niveau professionnel, fréquemment celles qui sont en rapport constant avec le public. Toutefois, contrairement aux idées reçues, le burn-out n’épargne aucune classe sociale. Si l’on compare les hommes et les femmes, il semble que ces dernières souffrent deux fois plus de cet épuisement chronique.

L’avis du psychologue

Le burn-out va bien au-delà d’un simple épuisement, il regroupe divers symptômes : fatigabilité plus rapide, problèmes de concentration, de mémoire, d’insomnies mais aussi un sentiment de vide et d’impuissance. L’impact au niveau émotionnel peut dans ce contexte être assimilé à une dépression. Des retentissements physiques vont aussi être observés : douleurs musculaires, maux de ventre, vertiges… Dans des cas extrêmes, les personnes atteintes de burn-out peuvent se replier sur elles-mêmes, s’isoler de leurs amis et famille, avoir l’impression que personne ne peut les aider, ce qui est susceptible d’aggraver davantage leurs symptômes.

L’état d’épuisement est le stade où l’organisme cesse de pouvoir s’adapter ou se défendre face à une pression extérieure devenue trop forte. La souffrance au travail est souvent liée à la perte du sens de celui-ci.

Plusieurs facteurs peuvent conduire à cette perte de sens, que ce soit au niveau individuel (difficultés et crise personnelles, deuil, handicap, vieillissement…) ou que ce soit au niveau de l’institution elle-même (absence de projet collectif, de direction, non-reconnaissance et non valorisation des compétences, absence de perspectives d’évolution au sein du métier, morcellement des tâches…).

L’épuisement professionnel est ainsi un état qui rend l’individu, consciemment ou inconsciemment, incapable de soutenir ses obligations journalières avec une énergie et un enthousiasme habituels.

Le facteur qui semble, entre autres, lié à l’épuisement professionnel est le stress.
Le stress est une réaction utile et normale toutefois il devient négatif lorsqu’on a le sentiment d’être débordé. Les études démontrent que les personnes atteintes du burn-out ont la plupart du temps un niveau d’exigence très élevé envers elles-mêmes, elles sont soucieuses de satisfaire les attentes de leur entourage. Ces personnes ont souvent eu durant leur enfance des parents très exigeants, elles ont bénéficié d’un amour plutôt conditionnel, c’est à dire lié aux performances.
De fait ces personnes ont une estime d’elles mêmes très instable, qui va être liée aux situations et aux résultats obtenus. (jamais pleinement satisfaites, se fixant des objectifs toujours plus élevés).
Les victimes ne s’aperçoivent souvent pas à temps que les symptômes qu’elles présentent sont le signe d’un burn-out imminent, il est donc difficile de faire de la prévention.

Le conseil du psychologue

Il est souhaitable d’instaurer dans le cadre professionnel une bonne communication ainsi qu’une coordination des tâches. Il s’avère aussi indispensable de trouver un juste équilibre entre les obligations professionnelles et les loisirs.
Il faut apprendre à se détendre et accepter sa valeur aux yeux de l’entourage, accepté d’être aimé pour ce que vous êtes et non exclusivement pour ce que vous faites.

Dans certaines situations il peut être nécessaire de suivre une psychothérapie (les thérapies cognitivo-comportementales (TCC) peuvent rapidement apporter une amélioration dans le quotidien).

Pas de commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

ENQUÊTE CHAMPS ÉLECTROMAGNÉTIQUES

Enquête : champs électromagnétiques

Pendant 15 ans, le Docteur Albaret a exploré l’environnement électromagnétique de centaines de malades. Il a ainsi mis en évidence des effets variés à proximité ...